Revues Reclams

La-Revue

Reclams est aussi une revue littéraire en langue occitane. La prose, la poésie, les essais, les critiques y sont présents.

Elle publie les auteurs contemporains comme Eric et Nicolas Rey-Bèthbéder, Eric Gonzalés, Sèrgi Javaloyès, Sèrgi Labatut, Didier Tousis, et les grands auteurs, aujourd’hui disparus, Robert Lafont, Bernard Manciet, Albert Peyroutet ; Miquèu de Camelat, Simin Palay, Julien Casaboune, Jean-Victor Lalanne les auteurs classiques du début du 20e siècle, ainsi que des auteurs occitans et catalans ; les jeunes talents de partout.

Vous pouvez consulter les derniers numéros ici avec un abonnement ou bien commander en ligne ici, la version papier ou encore une version au format .EPUB

Oct
05

Editoriau

de Maurici Romieu Revue N° 843 / 2017

 

Au parat de l'amassada generau ordinària e extraordinària deu 1èr de julhet passat – entà las duas previstas lo 17 de junh, ne i avè pas avut lo quorum – com previst, quauques decisions qu'estón presas a perpaus de las modalitats d'adesion a l'associacion e d'abonament a la revista.

D'ara enlà, mantuas possibilitats que son auheridas :

adesion a l'associacion : 10 € ;

abonament a Reclams (version papèr) : 30 € ;

adesion e abonament a Reclams (version papèr) : 35 € ;

abonament...

Déc
04

Conéisher, compréner la lenga

de Maurici Romieu Revue N° 844 / 2017

 

DIA, JORN…UA ISTÒRIA DE MOTS… E MEI QU’AQUÒ !

 

 

AU COMENÇAMENT…


Abonnés
Oct
04

Conéisher, compréner la lenga

de Maurici Romieu Revue N° 843 / 2017

 

VIAS, CAMINS E CARRÈRAS…

Dinc adara, dens aquesta cronica, qu’avem parlat sustot de questions de morfologia o de sintaxi. Uei, que’ns vam interessar au vocabulari, mei precisament a...


Abonnés
Déc
04

Punt de lenga

de Eric Gonzales Revue N° 844 / 2017

 

Dens aqueste article qu’explicarèi quan cau emplegar lo determinant uns, uas.

 

 

Aquestes torns, en la lenga escriuta, qu’existeish ua...


Abonnés
Oct
04

La Catalana

de Maëlle Dupon Revue N° 843 / 2017
 

 

« Les portes-fenêtres donnent sur la place ronde où les corps des platanes, 

offerts, lisses par endroits, montent aussi haut, souvent, que l’oiseau, 

pour si peu de limites, d’obstacles, de réseaux...


Abonnés

Connexion