Auo
31

Prumèr d'Octobre

de Eric Gonzales Revue N° 847 / 2018

 

Com a Tolosa èri enqüèra entecat, au bufet de la gara de Narbona que demandèi un veire d’aiga e que i dissolvoi un cachet de Doliprane : Ibuprofèn e Doliprane, los dus medicaments dab los quaus e suenhi los mens rumes frequents. Que’m pensèi qu’aurí a continuar de tractar aqueth ; qu’espièi quina òra èra ; dens tres òras que seré lo moment de préner un Ibuprofèn.

 

Abonnez vous pour lire la suite !

Cliquez ici pour vous abonner et bénéficier de l'intégralité des contenus de la revue
Cliquez ici pour acheter les revues papier

Connexion