Jan
27

Casau penut

de Andreu Bayrou Revue N° 828-829 / 2013

 

MEA CULPA - S. Javaloyès

Que publiquèi Quasèrn d’un tornar tau país naturau dens lo n°826-827 de la nosta revista shens mentàver l’autor vertadèr d’aqueth tèxte deus grans qui ei Aimé Césaire — dilhèu dauvuns que l’arreconeishón — e non pas Andreu Bayrou qui’n hasó de segur l’arrevirada. Que’vs prègui dongas de m’excusar.

 

 

 

Come fanciul ch’a pena / volge la lingua et snoda, / che dir non sa, ma’l più tacer gli è noia… un mainat qui tot escàs / e vira e desnoda la lenga, /qui non sab pas díser mes de carà’s enqüèra que l’aveja…

Petrarca, Cançon 125, v. 40-42.

Abonnez vous pour lire la suite !

Cliquez ici pour vous abonner et bénéficier de l'intégralité des contenus de la revue
Cliquez ici pour acheter les revues papier

Connexion



-v2-