Oct
16

Desvelhs

Nóvas de Sèrgi Javaloyès Revue N° 826-827 / 2013
 
Deu còs blu de la nueit desliurada que’m brembavi d’ua man qui’m bailinava lo cap ; ua man carinhosa [1] de mair ; uns mots doç d’autes còps, lèu esbonits per l’auba tapatjaira [2]. Sobte, un aperet luenhèc qui’m disè de la soa votz baisha e dura : « Haut, desvelha’t, lo dia qu’arriba ! » Un ordi viengut dilhèu deus gorgs shens cara ni nom de la mea amna negra, quan, a de bonas, e’s susmautava. Lo darrèr saunei de verd vestit que m’autregè un espèr de mau imaginar : qu’anavi enfin trobar tribalh… Quí créder ? Lo beròi devís de la nueit o la senténcia deu dia per viéner ?
 
Abonnez vous pour lire la suite !

Cliquez ici pour vous abonner et bénéficier de l'intégralité des contenus de la revue
Cliquez ici pour acheter les revues papier