Nov
16

Ninon

Nóvas de Jaume Jaussaud Revue N° 816-817 / 2010

Ninon, ma pechòta Ninon, me siás tornaa anuèch… Me siás tornaa. « Me’n veno passar quauques jorns », me dissères en laissant chaire ta valisa, pron pesuga, que ne’n disiá mai que tu. Garolhas a maison, tornarmai, aquò se vei. Siás au tieu, aiçí, ma pechòta Ninon. Siás au tieu. Jamai tardas pas a retrobar las chausas e lei gests de chasque jorn. Deman, partiràs d’ora per trabalhar a Gap. Prendrem lo cafè qu’auràs passat, coma s’eràs tu que governe l’ostau. De pan, ne’n demòra pron. La confitura, siás tu que la venguères far ambé ieu l’estiu passat.

Abonnez vous pour lire la suite !

Cliquez ici pour vous abonner et bénéficier de l'intégralité des contenus de la revue
Cliquez ici pour acheter les revues papier